Parlons peu parlons Science

Poster un message

En réponse à :

Pourquoi ronfle-t-on sous l’effet de l’alcool ?

jeudi 24 août 2017 par Rédaction de Parlons peu parlons Science

Par Marion Guillaumin.

Vous l’avez certainement remarqué, l’alcool engendre une accentuation des ronflements. Non, ce n’est pas une légende.

Les ronflements, comment ça marche ?

Lorsque nous respirons, l’air passe dans le nez et la bouche, descend dans le pharynx pour ensuite atteindre le larynx où se situent les cordes vocales.

via GIPHY

A l’arrière de la langue – au fond de la bouche – l’espace libre est assez restreint. De ce fait, l’air a peu de place pour circuler à cet endroit entre la langue, le voile du palais, la luette et la paroi du pharynx. Pendant le sommeil, les muscles sont relâchés, entraînant un rétrécissement de cet espace. Ainsi, l’air fait vibrer les tissus mous et c’est cette vibration qui se traduit en décibels que l’on appelle communément « le ronflement ».

Info bonus : donner des coups de pieds à votre époux pour qu’il se tourne n’est certes pas très commode* mais efficace. En effet, le fait de dormir sur le dos amène la langue en arrière et obstrue davantage l’espace nécessaire au passage de l’air. Un changement de position s’impose donc.
*pour lui

Et avec l’alcool ?

Une consommation d’alcool exerce un effet vasodilatateur (ie une dilatation des vaisseaux sanguins) qui augmente le relâchement des muscles. Cet effet myorelaxant favorise alors l’occlusion de l’entrée de la trachée - au niveau du larynx - et donc le ronflement. Ceci explique donc cela.

Info bonus bis : donner des coups de pieds à votre épouse qui a - un peu, voire beaucoup - bu n’est ni commode ni efficace. En effet, quelle que soit la position au cours du sommeil, les tissus mous au fond de la gorge sont soumis à l’effet de l’alcool.


En réponse à :

Pourquoi ronfle-t-on sous l’effet de l’alcool ?

1er février 201818:51, par quentin

En effet, l’alcool peut grandement influencer le ronflement. De plus si une personne qui souffre déjà de ronflement chronique consomme de l’alcool, alors il est clair que les effets de ce dernier seront décuplés.
De plus, le ronflement peut être bénin, mais peut également cacher une pathologie plus sérieux comme l’apnée du sommeil.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 282426

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License