Parlons peu parlons Science

Votre #BFF vous permettrait d’avoir une meilleure santé avec l’âge !

mardi 1er septembre 2015 par Rédaction de Parlons peu parlons Science

Par Marion Guillaumin.

Première nouvelle scientifique de la semaine dont votre chroniqueuse a pris connaissance : la robustesse de nos amitiés à l’adolescence aurait un effet positif sur notre état de santé à l’âge adulte. Alors oui, un article était nécessaire.

Vous aviez un ami sur lequel vous pouviez compter à vos 13, 14 ou 17 ans ? (votre BFF = Best Friend Forever comme disent les jeun’s) Vous pouvez dormir sur vos deux oreilles, la Science semblerait affirmer que votre santé est en sécurité. En effet, une étude venant tout juste d’être publiée prétend que notre proximité avec autrui à l’adolescence pourrait apporter des avantages inattendus à notre état physique à l’âge adulte. Ainsi, les chercheurs expliquent que la santé pourrait être prédite sur la base qualitative des amitiés à l’âge des grands tourments.

Ma BFF, un véritable parapluie contre les maladies ?
D’après l’étude, la formation et le maintien des relations amicales à l’adolescence peuvent entraîner un certain bien-être. De ce fait, les scientifiques ont posé l’hypothèse que l’effet positif de la vie en groupe et/ou l’amitié par paire à l’adolescence puissent réduire le risque de problèmes de santé liés au stress à l’âge adulte. Ils ont étudié le profil (social et médical) de 171 personnes au début de leur adolescence (vers 13 ans) afin de tenter de prédire leur futur état de santé (jusqu’à 27 ans). Prédiction vérifiée ? Il semblerait. En effet, ils ont observé une corrélation positive entre l’amitié étroite qui lie deux adolescents et l’accentuation de leur qualité de vie en termes de réduction de stress, d’anxiété, de risque de dépression, à l’âge de 27 ans. Des risques après la trentaine ? Désolée, la publication ne répond pas à cette question.

Quel que soit votre passif amical, ne paniquez pas, ne courrez pas faire un check-up complet en bafouillant à votre médecin que la Science en Bref vous a présenté cette étude… pour le moins discutable.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 91 / 97756

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les articles  Suivre la vie du site Rédacteurs réguliers   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License