Parlons peu parlons Science

Stimulateur cardiaque

mercredi 8 février 2017 par Rédaction de Parlons peu parlons Science


© Inserm / Thomas Daniel

Lorsque des troubles du rythme cardiaque d’un individu persistent malgré un traitement adapté, un stimulateur cardiaque (pacemaker) peut être mis en place sous anesthésie locale.

Péssemé-koi ?
Un pacemaker est un dispositif médical de 28 grammes implanté dans l’organisme pour fournir des impulsions électriques visant à stimuler les muscles cardiaques.

Ainsi, la pulsation du cœur peut être accélérée lorsque celui-ci est trop lent (c’est la bradychardie).

Comment ça marche ?

Le stimulateur comporte :

  • Une batterie composée d’une pile longue durée (8 à 12 ans) et de circuits électroniques pour produire les impulsions électriques en cas d’anomalie.
  • Les électrodes (une ou deux selon les cas) sont des fils électriques isolés et flexibles. Reliées au générateur, ce sont elles qui acheminent les impulsions électriques jusqu’au cœur.

Le stimulateur peut fonctionner de façon permanente (rythme de base toujours lent) ou de manière occasionnelle (rythme de base parfois lent). La pile est construite pour ne pas s’arrêter brusquement ; elle se décharge lentement, ce qui permet de prévoir son remplacement.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 329 / 97586

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Science en images  Suivre la vie du site Photoscience  Suivre la vie du site © INSERM   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License