Parlons peu parlons Science

À plusieurs, on détecterait mieux les menteurs

Par Marion Guillaumin.

Vous voulez tester votre mec ? Invitez les copines. D’après une étude scientifique publiée dans PNAS, l’analyse et la discussion en groupe serait la meilleure manière de griller un menteur. Certes, vous vous en doutiez, cela semble logique. Mais, preuve à l’appui, à présent vous en êtes sûrs.

Un effet de sagesse des foules ?
Et bien non, justement. L’échange après une réflexion personnelle serait la clé. Les chercheurs ont effectué quatre expériences pour cette étude.

  • Les deux premières consistaient à observer un orateur et deviner s’il disait la vérité ou non, soit individuellement soit en groupe de trois. Ces deux expériences ont simplement différer en termes d’échantillon (nombre de personnes) et de discours de l’orateur. Il s’est avéré que la précision du groupe valait environ 60 % contre 53 % pour un individu.
  • La troisième expérience visait à tester si un groupe avait un avantage sur la détection d’un menteur dans une situation de mensonge intentionnel à enjeux : si le menteur trompait quelqu’un ou le groupe, il gagnait une somme entre 6 550£ et 66 885£. Résultats : le groupe a encore eu un avantage sur la précision ; 53.2 % versus 48.7 % pour un individu.
  • Pour la dernière expérimentation, chaque personne devait décider individuellement si l’orateur mentait ou non, puis se concertait avec le reste du groupe. Ils discutaient et prenaient ensuite la décision de le désigner ou non comme menteur.

Et c’est là que s’est révélée l’efficacité de la prise de décision à plusieurs : 59.5 % versus 57.7 %.

Encore une étude que la Science en Bref ne pouvez pas délaisser.


titre documents joints

Klein et al. 2015

17 juin 2015
info document : PDF
627.5 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 80 / 97586

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les articles  Suivre la vie du site Rédacteurs réguliers   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License