Parlons peu parlons Science

Des lunettes 3D pour mante religieuse

vendredi 29 janvier 2016 par Rédaction de Parlons peu parlons Science

Par Marion Guillaumin.

Vous êtes au cinéma, avant-première du dernier film de Science-Fiction du moment. La salle se remplit petit à petit, vous êtes satisfait car vous êtes sur la troisième rangée en partant du haut, septième siège en partant du côté gauche, comme à votre habitude. Quelqu’un s’assied à vos côtés. Ça ne vous plaît pas du tout, du tout. Vous aimez être tranquille. Vous levez les yeux et… Une mante religieuse replie ses pattes postérieures sur un rehausseur tout en enfilant une paire de lunettes 3D. Le film a commencé ou vous êtes dans la vie réelle ?!

Trêve de plaisanterie ou d’imagination, revenons à la Science en Bref. Saviez-vous que des chercheurs viennent de publier une étude pour laquelle ils ont muni de lunettes 3D des mantes religieuses ? Pas encore accueillies dans nos salles de cinéma, rassurez-vous ; mais on ne dit jamais jamais.

Elle a d’bons yeux la mante religieuse ?
Prédateur redoutable, la mante religieuse est connue pour sa fringale nuptiale mais également pour sa vision très précise. Les scientifiques avaient déjà posé l’hypothèse d’une vision stéréoscopique chez cette espèce, telle que chez les primates, le chat et le hibou. Les chercheurs de l’Université de NewCastle (équipe de Nityananda et al.) ont voulu testé si cet insecte perçoit le relief et les distances grâce à la capacité de ses deux yeux à renvoyer deux images légèrement décalées à son cerveau.

Ils ont vraiment fabriqué les plus petites lunettes 3D du monde ?
Et oui, les chercheurs ont mis au point une paire de lunettes pour tester la vision des mantes pour atténuer l’ardeur de la curiosité animée par la communauté scientifique et tenter d’enfin comprendre comment cet insecte perçoit le monde. La monture de ces lunettes, comprenant deux verres polarisés (lentille bleue et verte ; adaptation à sa perception des couleurs), a alors été fixée sur la tête de l’insecte à l’aide de cire d’abeille. L’insecte, muni de cette paire high-tech, a été placé devant un écran faisant défiler des images de proies. Devant un écran 2D, la mante ne réagit pas. En revanche, face à un écran 3D, elle tente immédiatement de saisir la proie projetée comme pour la chasser dans un milieu naturel. Bref, la mante religieuse voit le monde en relief.

Hormis l’amélioration de la compréhension de la vision stéréoscopique de cet invertébré, les chercheurs affirment dans le communiqué de l’Université que ces recherches impliquent des résultats pouvant intéresser le domaine de la robotique (système intelligent simple et performant) : comment un insecte muni de si peu de neurones peut être doté d’une telle vision ?

Pour visualiser l’expérience, voici une courte vidéo :


titre documents joints

Nityananda et al., 2016.

29 janvier 2016
info document : PDF
1.2 Mo

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 85 / 113832

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les articles  Suivre la vie du site Rédacteurs réguliers   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License